Skip to main content

La crise sanitaire a ébranlé une économie mondiale qui ne s’était pas encore remise de la crise de 2008. Afin de faire face à la menace d’une récession, de nombreux états ont décidé d’injecter des sommes d’argents considérables dans des économies déjà lourdement endettées. Aux US, ces interventions représentent l’équivalent de 11% PIB.

Si, à court terme, ces mesures permettent à l’économie de fonctionner, elles posent toutefois la question du remboursement de la dette à long terme. La durabilité du modèle de création monétaire par la dette est alors sujette à débat. Ses conséquences inévitablement va-t-en guerre, potentiellement chaotiques et résolument liberticides inquiètent de plus en plus.

Anice Lajnef, anciennement trader dérivés actions, est l’invité de cet épisode. Il déconstruit le phénomène de déconnexion entre l’économie réelle et les marchés financiers, et apporte des éclairages sur les mécanismes de création monétaire par la dette et de ses enjeux économiques, politiques et sociétaux.

On se pose également la question de savoir si le tournant que nous vivons aujourd’hui est l’opportunité, si ce n’est d’adopter, du moins de réfléchir à un fonctionnement monétaire nouveau, émancipateur de la logique d’endettement et de ses principes aliénants. Le cas échéant, Anice Lajnef propose les caractéristiques d’une monnaie servant un modèle économique alternatif durable et soutenable et explique les changements de paradigme qui en découlent.

Leave a Reply